Danseur, chorégraphe et pédagogue, Christophe Le Blay s’attache à la diversité des mouvements. Les champs artistiques qu’il traverse interrogent l’art chorégraphique dans sa relation esthétique et politique au monde. Après les Ballet National de Marseille et Ballets Preljocaj comme danseur-soliste, il aborde la diversité des danses contemporaines : Michel Kelemenis, Thierry Thieu Niang,… Avec La Zouze  Cie Christophe Haleb, il revient de La Havane où sa collaboration lui a permis de rencontrer une adolescence cubaine et de proposer d’intervenir dans l’installation visuelle et chorégraphique E n t r o pic n o w . Ces collaborations chorégraphiques se complètent de celles avec le théâtre et l’opéra, les arts visuels et plastiques, le paysagisme et le stylisme, la marionnette contemporaine. Lauréat de la Fondation Pistoletto en 2012 pour R o o m wit h o u t a r o o f, il poursuit son travail de créations transdisciplinaires par C a n o n s avec Harald Lunde Helgesen. Il contribue avec Renaud Herbin, directeur du TJP Centre Dramatique National (CDN) de Strasbourg – Grand Est, à l’élaboration d’une parole commune et singulière sur la relation des corps et des matières au sein du projet du CDN. Il y conçoit à ce titre les Rencontres Internationales Corps-Objet-Image (COI) et est le coordinateur de la Plateforme COI. Avide de déséquilibres porteurs et d’une action artistique où la  transmission interroge les mots et l’état de corps, le juste état d’attention pour répondre aux effets d’une danse en partage, entre sciences sociales et pratique artistique, il obtient en 2018 le Master en Arts politiques de l’Ecole des Affaires Publiques de Sciences Po. Son action artistique ne dissocie pas de la transmission vers une diversité de publics.

 CV

PRESSE
revue Cannes Soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest