Les peaux n’étaient pas sèches sous tes doigts.
Comment nos tissus continueront d’être secoués par tes battements ?

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest