Renaud Herbin

Renaud Herbin

La pratique de marionnettiste de Renaud Herbin se situe à la croisée de la marionnette, de la danse et d’une réflexion sur les images, autant de modes de représentation définissant la marionnette contemporaine comme une façon de mettre ces éléments en relation. Au travers de ses propres productions et de nombreuses collaborations artistiques, il côtoie le théâtre, l’opéra, l’écriture contemporaine et façonne peu à peu un langage scénique visuel singulier, plaçant au centre de sa démarche l’idée de manipulation entendue comme ce qui relie les corps, les objets, les images.

Diplômé de l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, il a co-dirigé depuis 1999, avec Julika Mayer et Paulo Duarte, la compagnie LàOù – marionnette contemporaine à Rennes.
Il est depuis le 1er janvier 2012, le directeur du TJP – Centre Dramatique National de Strasbourg Grand Est.
Avec Christophe, ils collaborent depuis dix ans à l’élaboration d’une parole commune et singulière sur la relation des corps et des objets. Ils cosignent en 2015 PROFILS pour cinq interprètes et conçoivent avec Michaël Cros les Rencontres Internationales Corps-Objet-Image qui réunissent des écoles d’art internationales autour des problématiques qui jalonnent les saisons du CDN.

AC paca & TAC [danses]

AC paca & TAC [danses]

Activiste de la danse depuis 1989, du bicentenaire vers de nombreuses batailles, mes amours chorégraphiques prendront place sur lit de barricades gestuelles et autres trouées pour faciliter les courants d’aire et d’ère ; là où coélaboration – coréalisation – subsidiarité – économie sociale et solidaire sont autant de moyens à mettre en œuvre afin que vive les danses.

Territoires d’Actions et de Coopérations [danses] / TAC [danses] est né en juillet 2012, au sein du regroupement des Acteurs Chorégraphiques en région PACA / AC paca (2007).
TAC [danses] émane de la nécessité de s’organiser pour répondre aux financements de l’activité artistique et d’éprouver une économie culturelle solidaire. C’est aussi l’outil qui n’existe pas et que nous créons pour répondre à nos attentes et aux carences de nos territoires.
Par le regroupement et un jeu de complémentarité, TAC [danses] a pour ambition de mutualiser des compétences et des ressources en partenariat avec les opérateurs culturels. Dés lors, la plateforme TAC [danses] est une boîte à outils qui garantit aux usagers une méthodologie et un savoir faire propre à développer des actions culturelles et artistiques d’Appellation d’Origine Chorégraphique. La souplesse organisationnelle de TAC [danses], permet l’agrégation de ses membres en fonction des projets, assurant réactivité et pertinence de ses interventions.

www.ladanse.eu

l’Arpette

l’Arpette

l’Arpette

Je suis là
parmi des milliards d’autres moi
qui disparaitront un jour dans l’oubli.
Et moi avec? une question existentielle et profondément
pas marrante à laquelle deux clowns vont tenter de répondre.

Ecriture et jeu : Olivier DEBOS et Nathalie MASSEGLIA
Regards extérieurs : Sigrid BORDIER, Christophe LE BLAY, Laurence MAILLOT, Laurence VIGNE
Assistanat à la mise en scène : David SAUTEL
Chargée de production : Hélène Baisecourt

www.arpette.org

Dans la tradition, le clown (né au cirque) cherche sa légitimité à rester sur la scène n’y étant pas autorisé s’il ne fait pas rire. Son passage reste éphémère et rempli d’un gros état d’urgence qui le pousse à la performance.
“Comme tout le monde” (le clown est un grand normalisateur et veut laisser une trace de son passage sur terre) le clown veut laisser une trace.
Jean Philippe et Nicole veulent laisser une trace…
Comment s’y prendre quand on a pas d’enfant, pas de vie sociale et qu’on cherche notre utilité dans le monde?

Premières au Forum Jacques Prévert – Carros / 22 avril 2016, festivals « Rue(z)&Vous » – Valbonne Sophia-Antipolis, « Scènes de cirque » – Puget-Théniers

Trucmuche Cie Michaël Allibert

Trucmuche Cie Michaël Allibert

Trucmuche Cie Michaël Allibert

J’aurais pu vouloir répondre au diagnostic de l’état clinique du colonisateur écrit par Jean Paul Sartre, dans la préface desdamnés de la terre de Frantz Fanon :
« Nous aussi, gens de l’Europe, on nous décolonise : cela veut dire qu’on extirpe par une opération sanglante le colon qui est en chacun de nous. Regardons-nous, si nous en avons le courage, et voyons ce qu’il advient de nous ».
Michaël Allibert m’a rencontré un jour d’été alors que j’étais dans l’exercice autoritaire de meneur de troupes.
Après la 1ère d’OFFICE DU TOURISME aux Hivernales d’Avignon les 24 & 25 février 2013, je suis heureux d’avoir mené cette première expérience artistique avec Trucmuche Cie, Michaël, Nathalie, Sandra, Jean Christophe, Hélène et Carla. Déjà plein de souvenirs typiques et de jolies photos.
“- Allez, comment elle s’appelle?
– Nicole.
– Nan.”

www.trucmuche.org

Michaël Cros / la Méta-Carpe

Michaël Cros / la Méta-Carpe

BARTLEBY 105Depuis 10 ans, Michaël et moi croisons nos chemins au fil de nos militances artistiques.
Nous nous retrouvons dans l’élaboration et l’activation de nouveaux dispositifs – laboratoires qui mêlent disciplines chorégraphique, plastique, marionnettique, théâtrale, musicale mais aussi universitaire et scientifique. Nos pratiques et réflexions œuvrent aussi bien en marge (AC paca) qu’au sein de l’institution (TJP CDN d’Alsace-Strasbourg).
En 2014, nos complicités ont pris forme “spectaculaire” au sein de son projet SAUVAGES.
J’ai rejoins l’équipe de la Méta-Carpe pour accompagner les chantiers liés à la création auprès d’un public amateur et universitaire strasbourgeois. Et performer les 23 & 24 mai 2014 à Strasbourg dans le cadre du festival Nouvelles – Pôle Sud en coproduction avec le TJP CDN d’Alsace-Strasbourg.
Emprunts de l’expérience plasticienne de Michaël, des contours “étranges” s’affirment : les visiteurs sombres. Au printemps 2015, nous creuserons les démarches, les usages, les modes d’expositions et de retraits de cette “famille sombre” : une saillie dans le rythme effréné du flux consumériste occidental […]. C’était à l’occasion de l’inauguration du Shadok – fabrique numérique à Strasbourg.

http://www.lametacarpe.com