REJOUER

REJOUER, projet de recherche par Spencer Bambrough & Christophe Le Blay
formulé à l’occasion de l’APPEL A CANDIDATURE pour une Résidence Croisée en mai 2020,
par TCMA – Michaël Allibert // Jérôme Grivel // Collectif Multiprise – Nice.

 

L’offre de résidence croisée nous propose d’expérimenter des modalités de rencontre autre ; celles-là mêmes que l’on peut s’adresser soi-même, à notre binôme, dans son rapport au travail avec votre dispositif de recherche, comme avec ce qui nous entoure. 

Dans la confiance aux qualités génératrices de nouvelles dispositions sensibles à l’autre, dans la confiance en l’imprévu et au processus altéré, dans la confiance à une tierce présence qui survient de la rencontre, nous souhaitons pendant ces quinze jours nous consacrer aux conditions d’élaboration matérielles et relationnelles avec lesquelles un scénario croisé peut s’écrire à plusieurs mains. Que le scénario soit historiquement description de la mise en scène en temps réel ou description rédigée de l’action d’un film selon un plan préétabli, le scénario questionne le canevas et ce qui se tisse par interagissements entre acteurs multiples. Le défi est de différer le moment d’écrire dans une langue scénarisée, en sachant qu’elle se négocie dans l’écart, l’entrouvert que propose la tierce présence.

Une écriture de la déclinaison du réel s’énonce dans le vif de la rencontre par le geste et sa captation, dans l’anticipation d’une situation par la création d’un jeu de cartes pré-textes, dans l’invention d’une langue commune et le tournage d’images dépendant des échanges commis.

No matter how precautionary and punctilious the photographer is in arranging everything that is placed before the camera, the inability of the lens to discriminate will ensure a substrate or margin of excess, a subversive code present in every photographic image that makes it open and available to other readings and uses.
« Quelles que soient les précautions que prend le photographe dans l’arrangement de tout ce qui se trouve devant la caméra, l’incapacité de la lentille à discriminer garantira un substrat ou marge d’excès, un code subversif présent dans toute image photographique qui la rend ouverte et disponible à d’autre lectures et usages. » Christopher Pinney Photography’s other Histories, 2003.

I work from awkwardness. By that I mean I don’t like to arrange things. If I stand in front of something, instead of arranging it, I arrange myself.
« Mon travail part d’un malaise. Je veux dire par cela que je n’aime pas arranger les choses. Si je me tiens devant quelque chose, au lieu de l’arranger, je m’arrange. » Diane Arbus

LETTRE DE MOTIVATION