Reading again a chapter of the book Les Outils by Leslie Kaplan (P.O.L éditeur, 2003, Paris) “… et le fait qu’il s’agisse de rencontre signifie qu’une œuvre n’a bien sûr pas été faite pour quoi que ce soit pas plus qu’un être humain n’a jamais été fait pour (la gloire de sa mère, ou de son pays, ou de Dieu) mais une œuvre interprète la vie, elle peut le faire. L’art n’est pas en dehors du monde. L’ailleurs visé par l’art est de ce monde. Dans la vie, en prise, en conflit, avec la vie. La vie vivante (Dostoïevski) et la culture est une des dimensions qui font lien entre les hommes, y compris en excluant.”

la poésie est un baiser
entre deux langues
a french kiss
ou
un baiser américain

chercher le point
où les deux langues se rencontres
tout au fond
de la bouche
ou alors en surface
à la pointe de la langue
contre la pointe de la langue
how do you say that in english ?
I love you
that’s all

and
hold me tight
and
give it another try
baby

quell est le point de rencontre
the metting point
mais là on pense à de la viande
I can ‘t meet you here
dear meat

let’s play
a game
oui, jouons un peu

translating
is sexy

I know that

so

la bouche the mouth
la langue the tongue

décrivez la sensation
ooh ooh ooh
décrivez vraiment

the tip of my tongue
dear love
will touch yours
dear love
and we will sing
dear love
together

the tip
of my tongue
will touch
yours

we won’t sin
my love
we will breathe
my love
in silence

we will live
and touch
slowly

does the tongue
have a skin?

the soft skin
of the tongue
will rape me
not rape
wrap
not wrap

une langue douce
un peu
râpeuse

et nous ne parlerons pas
de la salive
cette substance molle
et douce
dans la bouche

on peut l’échanger

ou peut-être
elle vous échange
comme un vieux pont mou

on s’enfonce dedans
elle vous fait passer
c’est une langue une salive un vieux pont mou
il vous porte
il vous fait passer

but say it again
the soft skin of the tongue

something soft
and pointed

how is that possible

it is

say it
and do it

you do it to me
i’ll do it to you

again
and again
till silence

how is silence possible
the soft skin of the silence

it is

soft silence
pointed silence

can silence be a bridge?
it can
it is

and here we are
welcome

little word
little word

dites-moi un mot
juste un mot

she didn’t like men with poney tails
elle n’aimait pas des hommes avec des queues
de cheval

coupures nuances
attention

I told you
about translatting

give me
one word
just one word
that would open up
open up

explode
and multiply

oui
allez-y
cassez-moi

a word
un mot

a word from you
my love
breaks me up
my love
and makes its way
my love
far inside me

oui
mais oui

she always gave him
a lot of trouble
c’était
une emmerdeuse

shut up
stupid
embrasse-moi
idiot

there was this awful american
woman
who would say
she wanted to have sex

c’est dégoûtant
vraiment

but they do
they say that

those terrible
american
women

ces terribles
femmes
américaines

oh
oh

Mais le ciel, ses stries. Rien ne nous protège de sa beauté. Tout vouloir. Le ciel, le vin, les livres, l’amour. Et la pensée. Si on n’a pas la pensée, on n’a rien. Rien de sa vie. Rien. Mais la pensée, on ne l’a pas. On la pense.

all the words
from all the times
from all the lives
you have lived
and will live
tous les mots sont là
disponibles
ils attendent
all the words
and all the worlds
from all the lives
and all the loves
chaque mot
est là
pas demain
aujourd’hui
now

[p.106-114, Translating is sexy]

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest